Comme vous le savez sûrement, la 12ème édition du festival Reperkusound a eu lieu du 14 au 16 avril 2017 au Double Mixte de Villeurbanne. De nombreux artistes se sont donc retrouvés à cet événement afin de célébrer la musique électronique, pour le plus grand plaisir du public !

J’ai donc eu moi aussi la chance de rencontrer plusieurs de ces artistes tout au long du week-end et d’en apprendre un peu plus sur eux.  Pour le moment, je vais vous faire profiter de ma première interview que j’ai eu le plaisir de partager avec Bor & Mar, un duo lyonnais de bass music.

Bor et Mar

1/ Infiltrée : Salut à vous, merci de prendre un peu de votre temps pour répondre à mes questions, c’est sympa de votre part. Tout d’abord, d’où vient votre nom de scène ?

Rémi : C’est un nom assez simple, en fait, mon nom de scène était Borhia et celui d’Hugo était Marin. On a juste repris chacun les préfixes de nos noms de scène respectifs pour créer le nom de notre duo.

Hugo : Effectivement, on était chacun DJ de notre côté, moi je fais plus de la Dub et lui de la Deep House.

2/ Comment vous êtes-vous alors rencontrés ?

R : On est des amis d’enfance de longue date, on s’est rencontrés à l’âge de huit ans il me semble, ça fait un bon bout de temps qu’on se connaît maintenant !

H : Environ 20 ans, oui.

3/ Vous vous-êtes produits il y a quelques années avec le label londonien 3000 Bass, pourquoi avoir choisi ce label étranger ? Qu’est-ce que cela vous a apporté de mieux ? 

R : On est parti se produire à Londres car la bass music est un style très démocratisé en Angleterre contrairement à la France et ce label diffusé le style qu’on aimait jouer donc il semblait parfait pour nous !

H : Après, ça nous a aussi donné la chance de rencontrer énormément de producteurs et d’avoir beaucoup de contacts avec les anglais. On a pu ainsi sortir notre premier EP en 2015.

R : Grâce à ce label, on a réussi à faire avancer notre projet et à se faire une place dans la culture lyonnaise, ce qui n’était pas facile car la Bass music n’est pas encore très développée sur Lyon.

4/ Sur quelles scènes avez-vous donc eu l’opportunité de jouer pour le moment ?

R : On a fait pas mal de scènes lyonnaises, on a joué au Ninkasi Kao, au Festival Démon d’Or, au Croiseur, au Périscope, au café du Rhône et aux Valseuses.

H : On a aussi joué quelques fois à Grenoble et Saint-Etienne.

5/ Avec quels bases et logiciels travaillez-vous ?

R : Essentiellement avec le logiciel Ableton, un clavier, des enceintes. On a tous les deux un studio son dans lequel on peut faire de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur).

H : Après ça dépend des fois, soit on travaille à deux, soit on travaille séparément chacun de notre côté  et on se concerte ensuite.

6/ Vous jouez d’un instrument de musique sinon ?

H : Oui, moi ça fait 5 ans que je fais de la basse.

R : Et moi, je fais de la batterie depuis 10 ans, ça nous aide quand même beaucoup dans l’élaboration de nos sons.

7/ Il me semble que vous avez vécu une expérience assez forte au sein de l’association Candy Groove, pouvez m’en dire un peu plus ?

R : Oui, c’est plus que des amis, c’est comme notre famille ! Ils nous ont apporté beaucoup de bonnes choses.

H : C’est grâce à eux aussi qu’on a réussi à se faire une place dans la culture lyonnaise !

8/ Vous en pensez quoi de la programmation de cette année ?

R : J’ai hâte de voir les Naïve New Beaters, c’est un groupe vraiment chouette ! Après, Julian Jeiwel c’est pas mal aussi.

H : Moi je suis plus intéressé par Molécule et surtout Panda Dub !

R : Ca manque juste un peu de Bass music (rires) !

9/ Et pour finir, comment vivez-vous l’expérience du Reperkusound ?

R : Tout d’abord, c’est une très grande opportunité pour nous de pouvoir se produire sur l’un des plus importants festivals de Lyon pour se faire connaître par le public déjà.

H : Puis, c’est super cool de faire venir des artistes locaux comme nous car ça nous permet aussi de faire de nouvelles rencontres professionnelles.

Merci beaucoup pour toutes ces réponses, et bon courage pour vous ce soir !

Facebook -  Soundcloud

bor et mar soundcloud

Publicités