Dernière nuit du festival, la fatigue se fait ressentir mais l’ambiance est toujours présente ! Me voici cette fois en compagnie de Originz, jeune DJ local, petit prince de la Psy-Trance lyonnaise, réalisant des sets progressifs et puissants pour le plus grand plaisir du public.

IMG_8560

1/ Infiltrée : Pour commencer, peux-tu un peu me raconter comment  as-tu commencé à faire de la musique ?

Raphaël : Ca fait environ deux ans que je mixe et plus de trois ans que je fais parti de Outrance, je suis un des co-fondateurs de l’association et je m’occupe principalement de la programmation et de la communication. Je suis très investi dans ce milieu là.

2/ Est-ce que tu joues d’un instrument de musique à  la base ?

R : Oui je jouais pas mal au lycée, je faisais de la basse, de la guitare et de la batterie !

3/ Comment t’es-tu donc dirigé vers ce style musical ?

R : A la base, j’aimais beaucoup la techno, j’ai participé au festival Hyptonik 2014 en tant que spectateur puis ensuite j’ai découvert la trance sur la scène de l’Hadra Trance Festival, et ce soir là nous a complétement motivé à créer l’association Outrance qui est donc plus tournée vers la Psy-Trance.

4/ En faisant parti de cette association, qu’est-ce que cela t’as apporté pour ta propre carrière ?

R : Ca m’a tout apporté ! Ca m’a surtout fait grandir très vite, dès mes débuts j’ai été au contact de grands artistes internationaux. Outrance m’a permis de me développer très fortement, de rencontrer des personnes du monde entier et particulièrement des équipes et oreilles étrangères et très professionnelles.

5/ Il me semble que tu es plutôt influencé par Boom Shankar, es-tu fier d’avoir pu partager cette expérience avec lui ce soir ?

R : Je ne suis pas fier, mais c’est un grand plaisir plutôt oui ! On l’a déjà booké deux fois avec Outrance, et ça reste toujours  une rencontre exceptionnelle.  Puis le 19 mai, je vais jouer avec lui à Saint-Etienne pour le Chill and Vibes Festival, ça va être très sympa !

6/ Tu as joué en Israël l’année dernière, qu’est-ce qui est différent de la France là-bas ?

R: Tout d’abord, c’était une expérience vraiment dingue, l’Israël c’est le pays de la Trance ! Les Free Party sont très différentes de celles en France, c’est hallucinant, les gens dansent vraiment de partout et vivent pleinement le moment. C’était vraiment une très belle expérience !

7/ As-tu d’autres projets à venir pour la suite de l’année ?

R : Oui, il ne faut surtout pas manquer l’évènement qu’on organise pour les 3 ans de Outrance ( regarde par ) le 12 mai, c’est le jour de mon anniversaire en plus ! Puis en septembre, il y aura aussi l’Hadra Trance Festival en Auvergne.

Merci beaucoup et bon courage pour ce soir, on se retrouve aux 3 ans de Outrance alors !

originz

 

Facebook - Soundcloud
Publicités